laperruque

laperruque-couvre-cahier-baranil

Petit indice, un protège-cahier en cuir incroyable se cache dans cette image.

Amoureux du cuir, après avoir hésité pendant des mois à l’époque, j’ai fait le grand saut en 2014 et quitté mon job qui ne me passionnait pas. Je suis enfin entré à l’Atelier Grégoire à Paris pour devenir sellier maroquinier.
Accompagné par des artisans de haut vol pendant une année, j’ai eu l’occasion de découvrir un superbe savoir-faire et d’approcher un monde ou le temps semble suspendu. Par hasard, en classe, à la fin d’un exercice donné, je commence à m’amuser avec une chute de cuir et à faire de la perruque. Faire de la perruque c’est ça : en atelier quand tu as terminé ta production pour le patron, tu commences un objet pour toi. Au nez et à la barbe du contremaître. Travailler en perruque c’est faire de la résistance goguenarde, sortir un peu des rails. Et voilà : Laperruque, on le tenait enfin ce nom de marque. Ensuite c’est venu tout seul : il a fallu bosser sur la collection, déménager en Suède pour y suivre une belle autochtone, y installer un atelier sérieux, après avoir développé les produits dans la cuisine, s’assurer que le business-model allait tenir le coup et enfin mettre sur pied un site web, avec des photos qui en jettent.
L’esthétique est simple, les modèles sont classiques et laissent la part belle à de superbes matières, choisies chez les meilleurs fournisseurs européens.
Tout est fabriqué à la main à Malmö en Suède et arrive en quelques jours dans votre boîte aux lettres. Les cuirs français proviennent de chez  Haas et Degermann, fournisseurs habituels de marques prestigieuses, et de l’outsider suédois Tärnsjö, qui vient de commencer à travailler avec Visvim. Cela donne des pièces au toucher généreux, bien à elles, que l’on ne rencontre pas habituellement dans le commerce.
On obtient alors une jolie marque, sans faire intervenir d’intermédiaires de la fabrication à la distribution, ce qui permet d’afficher des prix abordables pour un produit durable et bien fabriqué. Vous pourrez bien sûr retrouver tout ça sur Instagram, Facebook et si vous voulez vraiment suivre l’évolution du projet et la vie de l’atelier, on a aussi une newsletter.Entre deux finitions, je me ferais évidement un plaisir de répondre à vos questions 😉 robin@laperruque.co 

laperruque.co

laperruque-porte-cartes-baranil-ebony

Lire la suite

Atelier & Repairs

atelier-and-repairs-2

Un peu comme si Frankenstein avait fait la St Martins.

Maurizio Donadi est un amoureux du textile. Après avoir dirigé RRL, réussi à réinjecter une bonne dose de cool dans les veines du géant Levi’s, relancé Brooks et Filson, l’italien revient sur le devant de la scène du vêtement de qualité avec Atelier & Repairs.
« Buy Less , Repair More », le motto est clair et affiche l’ambition : construire une marque sans se concentrer sur la production d’une collection mais sur un service de réparation.
Chouette idée, Atelier & Repairs propose de réparer et de customiser vos vêtements ainsi qu’une petite production de belles pièces rapiécées, disponibles à la vente. 
L’opération n’est pas sans rappeler les fondations de feu Banana Republic, qui retapait à ses débuts des vieux stocks de vêtements militaires.
Basée à Londres l’équipe de créatifs, couturiers et couturières se fera donc une joie de broder, couper, coudre et ré-assembler vos vêtements essoufflés préférés. Elle réarrange également des pièces vintage ou défectueuses ne pouvant pas être vendues dans un circuit de distribution classique par leurs fabricants, en en faisant des pièces uniques pleines de caractère.
La ligne se fraient d’ailleurs  un chemin chez des détaillants haut de gamme à travers le monde : Claes Göran à Stockholm, Harvey Nichols à Londres, jouent le jeu et accueillent la marque dans leurs univers neat et contrôlés. Ce qui est marrant (et bien joué) c’est qu’une partie de la clientèle sera la même que celle des précédents projets de Maurizio. Après avoir acheté une repro d’un Levi’s des années 50 il y a 4 ans, quoi de mieux que de le rafraîchir un peu pour lui donner 5 ans d’espérance de vie en plus ?
Lire la suite

Appletrees

55070031

Enfin, des Crocs sur redingote.fr

Où sont les belles maisons en 2016 alors que « Luxe » est quasiment devenu un gros mot ? Interrogez les spécialistes du vintage comme Gauthier Borsarello ou les clients historiques des « belles maisons »: la qualité n’est plus la même qu’il y a 30 ans. On aurait cherché à produire plus,  plus vite, en faisant disparaître le charme de certains détails pour économiser du temps et des matières, pour dépenser plus en affiches de pub. Bref, la pratique a transformé ce qui était la Haute Façon en Industrie du Luxe.
Le glas des belles choses a t il pour autant sonné ? Rassurez vous, à l’heure du digital les porteurs de projets n’ont pas abandonné le produit palpable. La relève est là, prête à en découdre (ahem) et vient ajouter du sang neuf au très haut de gamme.
Lacontrie, Husbands, Guillaume Lancelot en sont les derniers exemples français les plus poignants quand les japonais d’ Hender Scheme ou Visvim s’en mêlent à l’international.
Appletrees, est la dernière venue dans cet univers de quality nerds. Échappée il y a peu d’un studio cosy de Stockholm, elle bien compris cette parfaite balance entre tradition tailleur et l’envie d’une nouvelle clientèle de s’éloigner des vestiaires classiques et des enseignes Fast Fashion.
Passionné de traditions textiles et de vêtements, grand collectionneur, fatigué du prêt à jeter, Victor Sandberg a voyagé aux quatre coins du monde avant de maturer son produit idéal. Un produit qui fasse le pont nécessaire entre confort, plaisir, durabilité et beauté de vieillissement. Victor et son associé, Charles Murray, ont donc choisi de développer une garde-robe unisexe, sans logique de collections saisonnières, se positionnant comme spécialiste de la chemise.
Sur nos superbes photos vous pouvez avoir un aperçu de ce que ça donne sur Victor, sur son balcon à Stockholm.

Lire la suite

Pop-up Arpenteur

Arpenteur - Pop-up Store 1ldk

On l’oublie trop souvent lorsqu’il s’agit de citer les marques françaises qui nous inspirent : Arpenteur investit du 3 au 12 mars les locaux de 1LDK au 16 rue de la Sourdière dans le premier arrondissement parisien.
Depuis leurs débuts en 2011 ils fabriquent de beaux vêtements en France.
Ils y développent et y sourcent également leurs matériaux en retrouvant des techniques et savoir-faire parfois oubliés… Un véritable travail d’archiviste ! Retrouvez ici une interview de Laurent et Marc par notre cher Laurent Laporte, ce devrait être suffisant pour vous donner envie de toucher, leurs matières sont incroyables.

Drunk, a story for Husbands

drunk-husbands-poiret-paris-3

A night out with Poiret

Husbands est sûrement la première marque qui me vient à l’esprit lorsqu’on me demande ce qu’il y a de meilleur sous le soleil du menswear. Découverte en 2012, la marque nous fait rêver tous les hivers avec ses manteaux aux tombés parfaits et ses matières incroyables. Confidentielle et décalée, elle a toujours des allures de secret bien gardé dont l’adresse ne s’échange que par le bouche à oreille d’amateurs de beaux vêtements.
Loin de l’univers sartorial pompeux attribué au tailoring, le costume Husbands se porte aussi bien sur la French Riviera que lors d’une nuit agitée dans des lieux de perditions parisiens.

Style : Gauthier Borsarello , Concept et photograhie : Laurent Laporte. Retrouvez le travail de ce duo créatif de haut vol sur le site de leur belle agence : Poiret

Lire la suite

Atelier Murmur

atelier-murmur-1

Textures, couleurs et formes douces, bienvenue chez Atelier Murmur

Avec l’artisanat il y a toujours une spontanéité qui donne quelque chose d’ inédit à la démarche commerciale. Obsédés par l’amélioration de leur savoir faire, ils n’ont pas souvent l’air d’avoir une logique économique bien rodée en tête et c’est aussi ce qui fait leur charme. Les pièces développées ne le sont pas par un bureau marketing rythmé par la fréquence des pauses à la machine à café mais au grès des expériences, des échecs, des idées et de l’apprentissage du faiseur, parfois au petit bonheur la chance. C’est le cas d’Atelier Murmur, découvert dans une rue de Paris alors que Jinjin avait installé spontanément ses créations sur le trottoir, un livre à la main, dans l’ attente de touristes et curieux des quelques bols et autres céramiques étalés là.
Chinoise, venue se former à l’école supérieure des Beaux Arts de Marseille et après avoir fondé un atelier à Hangzhou en Chine, c’est à Bagnolet qu’elle se réinstalle en 2011 pour fabriquer une porcelaine fine, pleine de légèreté. L’Atelier Murmur c’est un peu un lien entre deux continents d’artisanats superbes, qui cherchent à renouer avec l’appréciation du temps passé sur de la belle fabrication. Le produit est beau, le savoir faire traditionnel, et visuellement c’est net et lumineux. Le mélange donne quelque chose de très spontané, léger, poétique et équilibré. Son atelier est situé à Bagnolet, le tout est accessible sur Etsy et visible sur son site. Vous pourrez également trouver les produits de l’Atelier Murmur à l’Atelier Couronnes, chez Beau Travail, Les Curieuses et marcel by à Paris. Ou également au hasard d’un trottoir et d’un rebord de fenêtre lors d’une balade dominicale.

Lire la suite

Our Legacy – Another « Splash » for Winter

our-legacy-splash-fw15-1 new

Ambiance : juste ce qu’il faut du RnB des années 90

Quoi qu’on raconte du climat en Suède une fois l’été passé, Our Legacy ne semble pas se laisser impressionner par le baromètre et nous donne une bonne dose de chaleur avec la « Splash » de cet hiver. Les jumeaux Adam & Josef ont été shooté par Erik Wåhlström, sous la direction d’Andreas Doré : les mouvements, les couleurs… Ça marche, c’est chaud, ça donne envie, ça intrigue, c’est pas trop arty et on garde les images en mémoire. Bref, un sans faute. Ils introduisent
une pré-collection terre à terre de 34 pièces dans de belles matières et fabriquées en Europe pour s’assurer que personne ne souffre dans le process. On salue à quel point Our Legacy a réussi au fil des saisons à passer du statut de « jeune marque suédoise » à celui de marque globale solide. Leur secret ? Ils tiennent leur éthique d’origine, leur rapport qualité/prix, bossent une esthétique qui leur appartient et viennent s’installer facilement dans la garde robe de n’importe quel amateur de vêtements de 17 à 77 ans.

Lire la suite

Horace, à votre service

horace-1

Horace, le coup de frais vivifiant qu’il manquait à votre toilette.

« Homme re-densifieur Force », « Regenium-XY », « Active clean », « Sport + »… Si on dirait des noms de (mauvais) personnages de (mauvais) films de série Z, ce sont en fait les termes qui nous informent sur le contenu des bouteilles de shampoings et autres savons que l’on achète toutes les semaines. Entre la roquette et le gros sel, on les mets dans son panier au supermarché sans trop y penser. Pourtant si on s’intéresse de près à notre alimentation, les marques de cosmétiques ne nous renseignent que trop peu sur les effets et le contenu de ce que l’on étale si consciencieusement sur sa peau tous les matins.
Bien sûr, il est assez facile de se laisser séduire par un produit plus qualitatif, avec une belle fiche détaillée dans une boutique cossue du 3ème arrondissement de Paris. L’exercice de faire rentrer sur le long terme la bouteille concernée dans la panoplie quotidienne est un peu plus difficile. La boutique est loin, les basses mal réglées vous donnent la migraine, les vendeurs changent en permanence et vous avez besoin de conseils au calme. De fil en aiguille vous vous évitez cette corvée et réservez votre week end pour vous éloigner du stress urbain à la recherche du déodorant parfait.

Lire la suite

Tout beau, tout neuf

Back

Back back dans les bacs !

Redingote pour nous a toujours été un projet en cours. Un peu comme une maison de vacances dont les rénovations ne se termineront jamais. Un petit coin de paradis. L’endroit sur internet où on se permet d’errer sans but précis, d’essayer des choses, de partager, de se tromper, de tenter des collaborations ou des partenariats avec nos amis, des lecteurs, des gens qu’on estime. Il y a eu des hauts, des bas, de la latence, des soubresauts, des bonnes idées, de mauvaises, de l’énergie et du temps investi…

Toujours est il que 7 ans après nous n’avons toujours pas quitté le navire et qu’on a encore envie de le faire vivre et avancer, de rencontrer toujours plus de gens, découvrir et apprendre toujours plus de choses.

Avec cette nouvelle maquette la recette ne change pas, c’est toujours nous derrière, 4 types indépendants et passionnés qui n’ont pas encore été racheté par un groupe de communication pour diffuser des publicités douteuses (donnez nous un coup de fil, on ne sait jamais).

De temps en temps vous y trouverez sûrement des articles incroyables de notre entourage ou de personnes dont la vision n’est pas trop éloignée de la notre. D’ ailleurs si vous avez des idées n’hésitez pas, on se fera un plaisir d’en discuter. Par contre on en avait un peu marre de ce format. Retour à la simplicité donc, place à l’image, toujours peu d’articles, toujours sur des choses qui nous intéressent et qu’on a plaisir à partager.

À bientôt !

Atlas Market Été 15

Normalement, à la sortie d’ Atlas Market tu ressembles à ces types là.

Cette année nous aurons la chance d’y avoir un stand avec quelques paires de baskets et deux ou trois chemises et vestes de belle facture aux côtés de nos compères férus de belles pièces. Beaubien, Tack Market, Christophe Lépine, Thomas Giorgetti, Betino’s Record Shop, Victor Sandberg, David Feder, Julien Z, Mohamed Radji, Kevin Duong, Thibaud Drl, serons également de la partie et si vous vous égarez à en googler certains , vous aurez surement une idée de ce que ces messieurs ont en réserve.
Évidement on restera aussi après pour boire un coup et bouger la tête sur de la musique savamment sélectionnée par les non moins incroyables Betino, SpicyRec, Julien Dechery, Chris M. et Dylan J. On se voit donc tous dimanche 7 juin à partir de 11h en face du resto Les Petites Gouttes, Esplanade Nathalie Sarraute dans le 18ème pour parler de sapes une bière à la main. Retrouvez aussi l’ évènement sur facebook.