laperruque

laperruque-couvre-cahier-baranil

Petit indice, un protège-cahier en cuir incroyable se cache dans cette image.

Amoureux du cuir, après avoir hésité pendant des mois à l’époque, j’ai fait le grand saut en 2014 et quitté mon job qui ne me passionnait pas. Je suis enfin entré à l’Atelier Grégoire à Paris pour devenir sellier maroquinier.
Accompagné par des artisans de haut vol pendant une année, j’ai eu l’occasion de découvrir un superbe savoir-faire et d’approcher un monde ou le temps semble suspendu. Par hasard, en classe, à la fin d’un exercice donné, je commence à m’amuser avec une chute de cuir et à faire de la perruque. Faire de la perruque c’est ça : en atelier quand tu as terminé ta production pour le patron, tu commences un objet pour toi. Au nez et à la barbe du contremaître. Travailler en perruque c’est faire de la résistance goguenarde, sortir un peu des rails. Et voilà : Laperruque, on le tenait enfin ce nom de marque. Ensuite c’est venu tout seul : il a fallu bosser sur la collection, déménager en Suède pour y suivre une belle autochtone, y installer un atelier sérieux, après avoir développé les produits dans la cuisine, s’assurer que le business-model allait tenir le coup et enfin mettre sur pied un site web, avec des photos qui en jettent.
L’esthétique est simple, les modèles sont classiques et laissent la part belle à de superbes matières, choisies chez les meilleurs fournisseurs européens.
Tout est fabriqué à la main à Malmö en Suède et arrive en quelques jours dans votre boîte aux lettres. Les cuirs français proviennent de chez  Haas et Degermann, fournisseurs habituels de marques prestigieuses, et de l’outsider suédois Tärnsjö, qui vient de commencer à travailler avec Visvim. Cela donne des pièces au toucher généreux, bien à elles, que l’on ne rencontre pas habituellement dans le commerce.
On obtient alors une jolie marque, sans faire intervenir d’intermédiaires de la fabrication à la distribution, ce qui permet d’afficher des prix abordables pour un produit durable et bien fabriqué. Vous pourrez bien sûr retrouver tout ça sur Instagram, Facebook et si vous voulez vraiment suivre l’évolution du projet et la vie de l’atelier, on a aussi une newsletter.Entre deux finitions, je me ferais évidement un plaisir de répondre à vos questions 😉 robin@laperruque.co 

laperruque.co

laperruque-porte-cartes-baranil-ebony

Lire la suite

Our Legacy – Another « Splash » for Winter

our-legacy-splash-fw15-1 new

Ambiance : juste ce qu’il faut du RnB des années 90

Quoi qu’on raconte du climat en Suède une fois l’été passé, Our Legacy ne semble pas se laisser impressionner par le baromètre et nous donne une bonne dose de chaleur avec la « Splash » de cet hiver. Les jumeaux Adam & Josef ont été shooté par Erik Wåhlström, sous la direction d’Andreas Doré : les mouvements, les couleurs… Ça marche, c’est chaud, ça donne envie, ça intrigue, c’est pas trop arty et on garde les images en mémoire. Bref, un sans faute. Ils introduisent
une pré-collection terre à terre de 34 pièces dans de belles matières et fabriquées en Europe pour s’assurer que personne ne souffre dans le process. On salue à quel point Our Legacy a réussi au fil des saisons à passer du statut de « jeune marque suédoise » à celui de marque globale solide. Leur secret ? Ils tiennent leur éthique d’origine, leur rapport qualité/prix, bossent une esthétique qui leur appartient et viennent s’installer facilement dans la garde robe de n’importe quel amateur de vêtements de 17 à 77 ans.

Lire la suite

Herr Judit, Stockholm

Oui, il s’agit bien d’une friperie qui marque le pli de ses pantalons

De passage à Stockholm, vous en profiterez peut-être pour visiter quelques bonnes boutiques : Nitty Gritty, Gabucci, Rose & Born, ou même les flagships d’Our Legacy et d’Acne Studios, ce dernier étant situé au sein de l’impressionnante ancienne banque à l’origine du nom du syndrome de Stockholm. Le pays possède un écosystème complet de marques – qui ne passent pas toujours les frontières – et un style vestimentaire bien à part qu’il est toujours agréable d’observer.
Chaque capitale a ses Stéphane ou ses Simon, toujours à l’affut de pièces d’occasion et de qualité pour leur clientèle d’habitués, et où souvent la présentation n’est pas la priorité.
La boutique d’Östermalm de Herr Judit est une sorte d’équivalent local avec une offre plus large et une équipe de visual merchandiser à temps complet. Les marques diverses et bien choisies nous confirment que les Suèdois savent ce qu’ils font : Crocket & Jones, John Lobb, Tombolini, Lubiam, Barba, Ralph Lauren, Jcrew ou J. Lindeberg pour n’en citer que quelques unes. Les prix sont raisonnables et le tout est présenté avec un soin et un goût qui ne vous étonnera plus après quelques jours passés dans la capitale Suédoise.
Lire la suite